DU BON USAGE DES CRISES

Aller en bas

DU BON USAGE DES CRISES

Message  BELLEROSE ( Elisa ) le Mer 8 Oct 2008 - 19:11

Je partage ici avec vous un texte qu'un ami vient de m'envoyer.
Je le trouve pertinent et vraiment d'actualité.

Amicalement.
Elisa

Du bon usage des crises.

Ne soyons pas si mesquins, et disons du bon usage des crises, catastrophes, drames, naufrages divers. J'ai gagné la certitude, en cours de route, que les catastrophes sont là pour nous éviter le pire. Et le pire, c'est bel et bien d'avoir traversé la vie sans naufrage, d'être resté à la surface des choses, d'avoir dansé au bal des ombres, d'avoir pataugé dans ce marécage des on-dit, des apparences, de n'avoir jamais été précipité dans une autre dimension.
Les crises, dans la société où nous vivons, elles sont vraiment ce qu'on a encore trouvé de mieux, à défaut de maître, pour entrer dans l'autre dimension.
Dans notre société, toute l'ambition, toute la concentration est de détourner notre attention de ce qui est important.
C’est la plus gigantesque conspiration d'une civilisation contre l'âme, contre l'esprit.
Dans une société où tout est barré, où les chemins ne sont pas indiqués pour entrer en profondeur, il n'y a que la crise pour pouvoir briser ces murs autour de nous.

Christiane Singer
avatar
BELLEROSE ( Elisa )
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 62
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vol.des.anges.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DU BON USAGE DES CRISES

Message  gregory le Mer 8 Oct 2008 - 23:09

C'est à mon avis qui ne reste qu'un avis un message cri du coeur gonflé de desarroi, un appel au secour dans une jungle qui a du mal a être défriché.
Ca reste bien entendu un message trés terre à terre est d'un grand réalisme (ce n'est pas une Lapalissade) mais pourquoi tout le temps même si nous le savons et sans fermer les yeux sur cette réalité sociale trés compliquée a gérer pour tous et toutes chacun dans son univers et j'en passe et des meilleur ,être un tout petit peu plus positif et arreter de nourrir ce phénomène morbide qui entrave la bonne marche de chacun.
Nourissons notre besoin de nous épanouir, que se soit spirituel ou autre et seulement ceci, laissons le reste, ne nous en occupons plus. Laissons ce fruit indigeste pourrir comme il est né.
Il sera trés juste et facile de me répondre que ceux ne sont que des mots et maux et que l'art et plus difficile.

Mais comment fait l'enfant dans son innocence ?
Il n'a pas le temps de faire des constats, il VIt.
avatar
gregory

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 50
Date d'inscription : 20/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum